Inde

Centres médicaux et de désintoxication

Hope Trust rehabilitation and research centre for alcohol & drug addiction, Hyperbad

Spécialisation:

approche holistique de la désintoxication qui traite les aspects physiques, psychologiques, émotionnels, sociaux et spirituels de la cure du patient et inclut des pratiques traditionnelles indiennes comme la méditation et le yoga.

Adresse/Contact:

# 35 C, M.L.A Colony
Road No.12
Banjara Hills, Hyperbad
- 500 034 (Andhra Pradesh)
Inde
Tél: +91 83746 01855 /+91 78930 03070
Email : info@hopetrustindia.com
Site Internet: www.hopetrustindia.com/index.html

Description: créé en 2002, ce centre de désintoxication et de traitement des dépendances pouvant accueillir 30 personnes jouit d’une excellente réputation internationale et a été désigné par Readers Digest comme l’un des cinq meilleurs centres de désintoxication indiens en 2007. Il adopte une approche holistique de la désintoxication, associée aux normes et aux protocoles les plus exigeants.

Cadabam’s rehabilitation centre

Spécialisation:

des programmes personnalisés pour les patients, un environnement propice à la détente et au sevrage, ainsi qu’une aide et un hébergement pour les toxicomanes et leur famille.

Adresse/Contact:

CADABAM'S Group
Gulakamale Village,
Near Kaggalipura,
17th Mile Kanakapura Road,
Post Taralu,
Bangalore-560082.

Tél: +91 - 9611194949
Email : info@cadabams.org
Site Internet: http://www.cadabams.org http://www.phoenixhouse.org/locations/new-york/

Description:

créé en 1992, l’institut de Cadabam propose des soins psychiatriques et des cures de désintoxication. L’institut tente de donner à ses patients le sentiment d’être chez eux, en protégeant leur dignité et en proposant un programme de soins personnalisé en fonction des besoins de chacun.

Drug Abuse Information Rehabilitation and Research Centre, Bombay

Spécialisation:

une approche en quatre volets de la désintoxication axée sur l’abstinence à long terme et passant par l’acquisition d’aptitudes utiles à la vie courante pour garantir une sobriété durable.

Adresse/Contact:

D.A.I.R.R.C
H-Block, 1st Floor,
Sitaram Building,
Palton Road,
Mumbai - 400 001,
Inde

Tél: 0091-22-22691484/ 0091-22-22611650
Site Internet: www.dairrc.com

Description:

centre de désintoxication pionnier à Bombay qui, depuis plus de vingt ans, s’efforce de comprendre et de traiter les dépendances à de nombreuses drogues licites et illicites. Il affiche un taux de réussite de 85% parmi les personnes ayant suivi ses cures.

Autorités nationales en charge de la lutte contre les stupéfiants

Nom:

Narcotics Control Bureau (Bureau de lutte contre les stupéfiants) – Gouvernement indien

Adresse/Contact:

Narcotics Control Bureau New Delhi
Ministry of Home Affairs
West Block No.1
Wing No.V
R.K. Puram
New Delhi 1100066

Tél: 26172089 (Direction générale)
Email: narcoticsbureau@nic.in
Les coordonnées des autres bureaux locaux sont disponibles sur www.narcoticsindia.nic.in/contactus.htm
Site Internet: www.narcoticsindia.nic.in

Le Bureau de lutte contre les stupéfiants a été créé en 1986 dans le but de mettre en œuvre la loi indienne de 1985 sur les stupéfiants et les substances psychotropes et de lutter contre les infractions. Depuis 1988, il est également chargé de veiller à l’application de la loi sur la prévention du trafic illicite de stupéfiants et de substances psychotropes, votée cette même année. Le vote de ces lois a permis à l’Inde de s’acquitter de ses obligations prévues par les traités internationaux sur les drogues illicites et leur trafic. Les agents du bureau sont issus des autorités fiscales indiennes (Indian Revenue Service, ou IRS).

Le NCB est basé dans la capitale du pays, New Delhi, et possède des bureaux régionaux (ou locaux) à Bombay, Indore, Kolkata, Varanasi, Chennai, Ahmedabad, Chandigarah, Jodhpur, Jammu, Patna, Thiruvananthapuram, Bengaluru et Imphal. Il est affilié au Department of Revenue, le ministère des Finances indien, chargé d’administrer la loi sur les stupéfiants et les substances psychotropes.

Le NCB tente de lutter contre le trafic de drogue à travers le pays et pour ce faire, travaille en étroite collaboration avec divers organismes gouvernementaux nationaux, comme l’administration centrale des douanes et accises, les services fiscaux, le bureau central des enquêtes, les services de police indiens et le bureau central du renseignement. Il dispense également des formations et fournit des ressources au personnel des forces de l’ordre indiennes dans le cadre de la lutte contre le trafic de drogue et surveille les activités de contrebande aux frontières du pays.

Stratégies de lutte contre les stupéfiants et plans de sécurité nationaux

Nom:

Drug Policy in India: Compounding Harm?

Type:

prévention

Publié par:

Fondation Beckley

Date:

octobre 2005

Lien Internet:

www.beckleyfoundation.org/pdf/BriefingPaper_10.pdf

Site Internet de l’auteur de la publication:

www.beckleyfoundation.org

Nom:

Drug Prevention, Treatment and Care

Type:

prévention

Publié par:

ONUDC

Date:

2009

Lien Internet:

www.unodc.org/southasia/en/topics/frontpage/2009/drug-prevention.html

Site Internet de l’auteur de la publication:

www.unodc.org/southasia/en/index.html

Règlementations et lois régissant la lutte contre les stupéfiants

Nom:

loi de 1985 sur les stupéfiants et les substances psychotropes

Publié par:

bureau de lutte contre les stupéfiants du gouvernement indien

Date:

16 septembre 1985

Lien Internet:

narcoticsindia.nic.in/NDPSACT.htm (source d’information)

Site Internet de l’auteur de la publication:

india.gov.in/allimpfrms/allacts/2482.pdf

Nom:

loi de 1988 sur la prévention du trafic illicite de stupéfiants et de substances psychotropes

Publié par:

bureau de lutte contre les stupéfiants du gouvernement indien

Date:

6 septembre 1988

Lien Internet:

narcoticsindia.nic.in/NDPSACT.htm (source d’information)

Site Internet de l’auteur de la publication:

www.gujhealth.gov.in/images/pdf/legis/prevention-of-illicit-traffic-in.pdf

Faits et statistiques

  • On estime qu’environ 50% de l’opium utilisé dans le monde par l’industrie pharmaceutique pour la production de morphine, de codéine, de narcotine, de thébaïne et de papavérine provient d’Inde.
  • Du fait, en partie, de l’essor de son industrie de production légale d’opium, l’Inde est une importante plaque tournante pour la production illicite d’opium.
  • Selon l’enquête intitulée National Survey on Extent, Pattern and Trends of Drug Misuse in India, la drogue la plus consommée par les 12-18 ans était l’alcool, qui représentait 21% de l’ensemble des réponses portant sur la consommation de drogues.
  • Sur l’ensemble des 12-18 ans ayant répondu à l’enquête mentionnée ci-dessus, 3% ont déclaré avoir essayé le cannabis et 0,7% ont avoué avoir consommé de l’opium ou un dérivé de l’opium, toutes les autres drogues illicites représentant 3,6%.
  • Le cannabis, désigné par l’Atharva-Véda (texte saint de l’hindouisme) comme l’une des «cinq plantes sacrées», est consommé depuis fort longtemps en Inde.
  • On distingue trois types de cannabis principalement consommés en Inde. «Bhang» est le nom donné aux feuilles et aux extrémités du plant de marijuana, que l’on fait généralement infuser dans de l’eau chaude et que l’on boit comme du thé. Les feuilles et les tiges du plant que l’on fume sont couramment appelées «ganja», et «charis» ou «hashish» est le nom donné à la résine extraite des feuilles du plant de marijuana, que l’on peut également fumer ou ingérer.

Organisations gouvernementales/non gouvernementales

Fondation Azad India

Type:

non gouvernemental

Adresse/Contact:

Line Mohalla
Kishanganj-855107
Bihar
Tél: 06456-222483
Email : aif_org@yahoo.co.in
Site Internet: www.azadindia.org

La Fondation Azad India est une organisation à but non lucratif qui s’occupe de la santé et de la protection sociale des femmes et des filles indiennes.

Central Bureau of Narcotics (CBN) (Bureau central des stupéfiants)

Type:

gouvernemental
Adresse/Contact: 19, The Mall, Morar
Gwalior 474 006
Madhya Pradesh
Inde
Tél: (91) (751) 2368121
Email : narcom@sancharnet.in
Site Internet: www.cbn.nic.in

Le Central Bureau of Narcotics est chargé de contrôler la culture du pavot à opium en Inde dans 22 districts. Il veille à empêcher la culture de l’opium à des fins illicites, délivre des licences pour la production de drogues de synthèse légalement autorisées et veille au respect des accords liés à la Convention des Nations Unies sur les stupéfiants de 1961.

Central Drugs Standard Control Organisation (Organisation centrale de contrôle des normes pharmaceutiques)

Type :

gouvernemental

Adresse/Contact:

Central Drugs Standard Control Organization
Directorate General of Health Services
Ministry of Health and Family Welfare
Government of India
FDA Bhavan, ITO
Kotla Road
New Delhi -110002

Tél: 91-11-23236965 / 23236975
Email : dci@nb.nic.in
Site Internet: www.cdsco@nic.in

La CDSO réglemente la production des médicaments et des cosmétiques dans le pays. Elle autorise la fabrication des drogues licites, réglemente la recherche clinique et les normes des médicaments importés, fournit des conseils sur des questions techniques relatives à la fabrication des médicaments et à la recherche et supervise l’utilisation des stupéfiants dans les préparations pharmaceutiques. Elle délivre également des licences visant à réglementer les laboratoires testant les médicaments et supervise les enquêtes et les poursuites liées aux transgressions du cadre juridique réglementant la fabrication, les tests et la distribution des médicaments.